Oser devenir entrepreneur

A un moment où l’ascenseur social est en panne, l’escalier encombré et le chômage élevé, « créer sa boîte », « devenir son propre patron » reste un objectif pour beaucoup de jeunes, notamment ceux issus des filières professionnelles ou des écoles de commerce.
Mais le chemin est escarpé, la charge de travail, très lourde, le stress, intense !
Le créateur dont l’entreprise se porte plutôt bien et perdure au-delà des 5 premières années d’existence, a souvent profité d’aides méthodologiques et d’un support actif, quelquefois sans complaisance : c’est l’objectif d’une formation en création d’entreprise.

En France le rythme de créations d’entreprises est soutenu.

Avec 525 065 créations d’entreprises en 2015 (dont 223 430 micro entreprises), la France reste très active par rapport à ses partenaires européens, en dépit d’un repli significatif (-5%) par rapport à 2014. Le nombre d’immatriculations des micro-entreprises baisse fortement (-21%) et n’est pas totalement compensé par l’immatriculation des entreprises individuelles et des sociétés.
A ce propos, notons le succès grandissant de la SASU ou de la SAS à associé unique, comme le montre le graphique ci-après.
Créations de sociétés selon la forme juridique
Cependant comme le souligne le journal Le Monde « le nombre de défaillances d’entreprise en France est resté à un niveau élevé (63 081) en 2015 (+ 0,8 % par rapport à 2014) (…) L’âge moyen d’une défaillance se stabilise à 8 ans et 11 mois» Source : http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/04/04/les-defaillances-d-entreprises-plus-nombreuses-en-2015-qu-en-2014-mais-moins-destructrices-d-emploi_4895466_1698637.html)
Défaillances d'entreprises en décembre 2016

Beaucoup de créations, certes mais également beaucoup de disparitions d’entreprises…

Il est assez facile de créer une entreprise. Beaucoup de chômeurs y pensent à un moment ou à un autre de leur parcours. D’ailleurs 40% des créateurs d’entreprises sont des chômeurs. Raison de plus pour réussir sa création d’entreprise !
Mais 1 entreprise sur 2 disparaît avant d’atteindre la sixième année de son existence « alors que le taux (d’échec) est de 25% à 2 ans. Cette forte mortalité intervient en général dans les « années charnières » de l’entreprise, entre 2 et 5 ans où la probabilité de défaillance annuelle augmente de 50% par rapport aux premières années et représente le double du taux des années ultérieures. Ce taux de mortalité descend à 34% pour les entreprises accompagnées ».
Les accompagnateurs sont des organismes publics, des incubateurs, des proches, des associations, de grandes entreprises…
Source : http://1001startups.fr/chiffres-cles-entreprises-en-france/

Suivre une formation, c’est se faire accompagner et conseiller par des professionnels objectifs.

La formation permet au futur créateur non seulement d’aborder les différents aspects de la création ou de la reprise d’entreprise mais également d’être sensibilisé aux risques de l’entrepreneuriat.

3 créateurs d’entreprise heureux…

En 2015/2016, Valérie, Laurence et Boubacar sont obligés de réinventer leur avenir professionnel. Ils s’inscrivent alors à notre formation Création et reprise d’entreprise. Formateurs et conseils les initient tout d’abord aux fondements pluridisciplinaires de la création d’entreprise puis chacun des 3 projets est passé au crible. Nos 3 stagiaires avancent ensemble et partagent leurs expériences, leurs incertitudes, leurs questionnements… Ils s’entraident, s’investissent dans le projet des autres sous le regard bienveillant mais professionnel et exigeant des formateurs. Leur business plan, leur stratégie de communication, leur logo, quelquefois leur site… est prêt à la fin de leur formation.

Djem est fier de vous présenter ….


Valérie Jaouen QuantumValérie JAOUEN, géranteQuantum accompagnement conseil formation en amélioration continueLa société Quantum est spécialisée dans l’Amélioration Continue des Processus. Nous vous proposons de l’accompagnement de projets, du conseil, des certifications et de la formation sur les méthodologies Lean, Six Sigma et sur la conduite du changement.
Boubakar Niakate Les Pains de Paris à BamakoBoubacar NIAKATE, gérantLes Pains de ParisL’aventure ne fait que commencer… Le chiffre d’affaires de la boulangerie a décollé immédiatement. Je pense déjà à ouvrir une deuxième boulangerie !
Laurence Rota Elle RLaurence ROTA, présidenteElle'R diffusion« Entrepreneur dans l’âme, j’ai toujours voulu créer ma propre entreprise…. Elle’R est une agence commerciale spécialisée dans la distribution des marques sur internet, l’accompagnement personnalisé, l’intermédiation, la mise en relation des marques avec les sites, l’organisation des ventes privées.»

 

Créez ou reprenez une entreprise


Que vous envisagiez la création de votre entreprise ou la reprise d’une affaire existante, vous allez devoir prendre des décisions qui auront un impact important sur les conditions de votre nouvelle activité. Afin de vous y préparer, Djem propose les principaux outils de décision, les 9 clés pour réussir votre projet.

  • Repérer pratiquement les écueils de la création ou de la reprise d’entreprise.
  • Gérer un projet de A à Z.
  • S’entourer de compétences de différentes natures.
  • Faire passer son projet du stade d’une simple idée à celui d’un concept viable.
  • Analyser le secteur d’activité et le marché, la concurrence.
  • Définir son projet clairement, le formaliser, le conceptualiser.
  • Connaître les principes et techniques comptables et financières de base.
  • Être sensibilisé aux principales règles de droit commercial, fiscal et de la concurrence en vigueur.
  • Mettre en place une communication simple et cohérente avec le projet et avec les moyens disponibles.

Retrouvez toutes les informations sur les formation Djem, le contenu et les dates des prochaines sessions.

.